AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 Une dispute chez une consœur.

AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Une dispute chez une consœur.   Mar 22 Aoû - 23:32

Le 22 août, une belle journée qui s’annonçait, et Lee qui se réveilla à 6h pour enfin prendre son petit déjeuner à 10h30. Il était habillé d’un smoking noir avec une rose artificielle blanche dessus. Pour ne pas être trop hors ton, il s’était teint les cheveux d’un beau noir et se mit en route vers la ville pour visiter et peut être découvrir des choses qu’il n’avait jamais vues, senties, voir même mangées comme ces petites choses qu’il a mangées durant la cérémonie d’ouverture.

Il s’était donc mis en route et découvrit le coin luxueux de la ville proche de l’académie, il traversa la ville les mains dans le dos et pensa.


Ala… Quelle belle journée ! Quelle belle ville ! Quel magnifique paysage ! Magnifique ! C’est incroyable ! J’en pleurerais presque tellement c’est beau !

Il vit un petit magasin avec une jolie demoiselle à l’entrée. Il s’approcha, rentra dans le magasin et commença la discussion.

« Excusez-moi milady, mais qu’est-ce ? »en montrant une boite de sucettes.

« Euh…Monsieur, c’est euh des sucettes… C’est des bonbons. »

« Alala ! Excusez-moi je n’en ai jamais vues ! Vous pouvez m’en donner pour 2$ ? »

« Euh, d’accord monsieur. »dit-elle en rougissant.

Lee ne comprenait pas ce changement soudain de couleur de visage mais il vit quelque chose qui le dérangea. Il approcha sa main délicatement, la jeune fille commençait à devenir de plus en plus rouge et lorsqu’il déposa sa main sur la mèche de cheveux récalcitrante il fit un sourire et lui dit.


« Vous devriez faire attention le matin en vous brossant v os cheveux, qui sont assez bien je dois l’admettre. »

« A-p-p-p-p, euh, euh merci. J-j-j-j-je euh… Vous vous appelez comment ? »

Il prit une pose mit sa main sur le cœur, lança sa main vers elle et lui fit un clin d’œil.


« Je suis Lee Magnifab ! Originaire de Grande-Bretagne gente demoiselle ! Mais si vous voulez bien m’excuser, je dois partir ! »

« Euh…oui, oui je comprends » et elle lui tendit un sachet avec une dizaine de sucettes.

Elle déposa aussi une feuille avec son nom et son numéro. Lee, lorsqu’il essaya de prendre une sucette tomba sur cette feuille et ne comprit pas pourquoi elle lui avait laissé son numéro.


Suis-je déjà devenue un client important ? C’est étrange… J’ai dû passer un peu plus de 3 ans dans un restaurant pour qu’il daigne me donner leur numéro pour faire une réservation et cette gente demoiselle me le donne après un achat ? Quelle étrange échoppe… Mais cela importe peu, c’est toujours bon à savoir que un magasin est prêt à donner son numéro à ses clients !

Il prit une sucette et la déposa dans sa bouche.

Hmmmmm ! Ce petit goût sucré qui est mélangé à ce goût fruité rend cette chose délicieuse !

La journée était bien partit mais après quelque minutes de marche il entendit une voix sortir d’un bâtiment. Cette voix il ne la reconnu pas mais il comprit que cette voix était en train de se disputer avec quelqu’un d’autre. Il regarda l’enseigne du bâtiment et vit que c’était un salon de coiffure. Il était heureux de trouver un confrère ou une consœur  dans cette ville. Il rentra donc dans le bâtiment et lança :

« Alala ! Que se passe-t-il ? Vous avez besoin d’aide ? Est-ce que ma per….Ala ? »

Il reconnut à ce moment la jeune fille aux cheveux rose, la pointa du doigt et cria.

« Alaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Une dispute chez une consœur.   Sam 26 Aoû - 18:43

Une dispute chez une consoeur


Un matin comme les autres. Banal. Ah, si. Caitlyn déprimait. Pourquoi ? Ses cheveux. Ils étaient ternes. Elle avait beau les chouchouter, ces derniers temps ils semblaient montrer des signes de faiblesse. A cause de la cigarette peut-être? A cause de la pollution? Jusque là, ils les avaient supportées. Après un réveil plutôt tôt, elle s'était préparée brièvement, ne se lavant pas les cheveux puisqu'elle avait décidé de se rendre dans un salon de coiffure. Ceci dit, puisqu'elle sortait, elle s'était un minimum bien habillé. Elle avait simplement revêtue une jupe longue rose pastel faite de voiles. Son haut était un simple chemisier sans manche avec des boutons dorés assortis à ses chaussures de la même couleur avec des talons de cinq centimètres. Ceci revêtu, elle s'était rapidement maquillée, histoire de rafraîchir son teint et d'illuminer un peu son regard. Rien de bien compliqué en somme. Pour la première fois, elle se rendait chez un coiffeur de l'île, elle appréhendait totalement.

Durant le trajet en bus, elle avait lu tout en écoutant sa playlist favorite "Bric à Brac". Son bouquin du moment s'était orienté vers les éditions Babel Noir, un délicieux ouvrage mettant en scène Sigmund Freud et Carl Jung dans une histoire policière. Un régal visuel. Ce qui lui passait dans les oreilles s'accordait à l'ambiance, un morceau dont elle ne connaissait pas l'auteur : "Killing me softly with him song". Un régal auditif. Aussi, ne vit-elle pas le trajet passé. Ce fut le chauffeur qui dut la sortir de son monde, plongée dans l'univers du début du vingtième siècle et de la naissance de la psychanalyse.

Saluant le chauffeur, elle s'aventura alors dans le centre-ville, cherchant la rue de son coiffeur sur le GPS. Quel bonheur ressentit-elle quand elle le trouva. Aussi, rentra-t-elle et la serveuse la salua, se proposant pour l'aider.

- Bien le bonjour ! J'ai besoin de votre aide. Voilà, je n'ai jamais coloré mes cheveux, mais ils ternissent depuis quelques jours et les pointes sont cassantes. J'ai beau essayé différents soins naturels, rien n'y fait. Que pouvez-vous me conseiller ?

La coiffeur éclata de rire, laissant Caitlyn dans une incompréhension des plus totales. Pourquoi elle se payait sa tête la fausse blonde ?

- Jeune fille, vous ne me ferez pas croire que ceci est naturel. C'est assurément une coloration qui vous les abîme, qui plus est de mauvaise qualité.

Caitlyn vit rouge instantanément. Cette greluche insultait sa couleur et ses cheveux qui étaient on ne peut plus naturels. Le ton monta immédiatement alors qu'elle déblatéra tout ceci à toute vitesse :

- Nan mais vous vous prenez pour qui ? Votre coloration blonde avec vos racines brunes sont peut-être plus naturels que ma couleur vous allez dire ? J'ai jamais touché à cette couleur, je l'ai toujours entretenue avec soin. Je vous demande de me trouver une solution et vous me balancez ça. Vous êtes coiffeuse ou marâtre dans Cendrillon ?

Offusquée, la fausse blonde la regardait avec des mitraillettes à la place des yeux. Répondant directement, sa voix se fit plus stridente.

- J'ai plus de 10 ans dans la coiffure, vous n'allez pas m'apprendre mon métier ? Vous allez sortir d'ici ou je vous coupe votre trignasse.

Un bonhomme, bien fringué, les cheveux ébènes, entra et lança sans problème à ce moment précis :

« Alala ! Que se passe-t-il ? Vous avez besoin d’aide ? Est-ce que ma per….Ala ? »

La main de Caitlyn lui échappa, dérapant sur la joue de la blonde avec un énervement peut-être exagéré. Elle le méritait, non?
Le "Ala" fit tilter juste après la demoiselle. Il n'y avait qu'un homme pour sortir ça. C'était...

« Alaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! »

C'était lui. Le coiffeur homosexuel et petite nature. Reconnaissable entre mille, elle fut en fait ravie de le voir ici.

- Monsieur le coiffeur ! Cette mégère ose dire que mes cheveux ne sont ni naturels ni de bonne qualité ! Aide-moi je t'en prie !


(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une dispute chez une consœur.   Dim 27 Aoû - 21:07

Une rencontre inattendu, c’était comme cela que l’on pouvait qualifier cette rencontre, Caitlyn Dodgson, une jeune demoiselle aux cheveux roses qui avait une altercation avec une autre femme. L’altercation était à propos des cheveux roses de la jeune femme, l’une soutenait que c’était naturel, l’autre disait que ce ne pouvait pas être possible.

Mais que fait-elle ici ??? Pourquoi je dois voir cette…. gueuse ! Comment a-t-elle fait pour se trouver ici ? Pourquoi je suis ici ? Que vaut ma vie ? Bon bon bon calme toi calme toi, secoue ta tête, reprends tes esprits et réfléchit.

« Alala… Y’a un moyen pour savoir si oui ou non des cheveux sont naturels, regardez bien. »

Oh un cheveu…. C’est un lourd sacrifice mais si ça peut éviter à cette jeune coiffeuse de perdre ses ovaires… Pauvre garçon, je me demande comment il va… Bon un cheveu… Un… Deux… TROIS !

Il s’arracha un de ses cheveux et les montra aux 2 femmes.

« Comment vous le savez quand on colore des cheveux, produits chimiques, produit naturels, plantes etc. les racines ne prennent pas la couleur. Regardez mes cheveux sont bien noir et pourtant vous voyez bien que la racine ne l’est pas. »

La jeune coiffeuse s’offusqua et lança :

-Non mais sérieusement ! On me gifle et après on veut me faire un cours sur mon métier ! Non mais vous vous êtes vus, vous qui ressemblez à un bonbon et vous qui êtes un pauvre croque-mort !

« Non mais mademoiselle ! Regardez avant de proférer de telles insultes ! »

Il vit un cheveux de Caitlyn qui n’était pas bien coiffé, ni une, ni deux il le choppa et tira pour le récupérer.

« Milles excuses mais pour pas faire de débordement on est bien obligé de faire des sacrifices »

Il étira le cheveu, le mit devant une fenêtre et le regarda et conclut la chose suivante :

« Comment vous pouvez le voir ces cheveux ont la racine de la même couleur que le cheveu lui-même. Il faut savoir que dans le monde, toute les couleurs existent, en effet une personne avec une couleur rousse fort prononcée peut lorsque subit a une peur extrême vont blanchir leur cheveux et arrivé a du roux clair très clair, et avec des problèmes dans l’ADN on peut arriver à des couleurs particulières. »

Il avait terminé son explication et il sentait que le débordement qu’il voulait arrêter était loin d’être une chose facile.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Une dispute chez une consœur.   Jeu 31 Aoû - 18:48

Une dispute chez une consoeur


La discussion se faisait encore plus ardente qu'avant l'intervention du coiffeur. La réaction de la bonne femme lui donnait envie de se ruer dessus, des tas d'idées de coups qu'elle pourrait lui mettre lui traversaient l'esprit.

- Le bonbon il t'emmerde, sale conne. Et le croque-mort en sait sûrement plus que toi sur ton métier.

Du calme. Du calme. Tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Caitlyn s'enferma un instant dans son monde n'entendant pas la réplique de la bonne femme qui devait sans doute faire une nouvelle démonstration de son langage fleuri.

Elle ferma les yeux un instant pour se calmer un peu plus, écoutant la voix exagérément noble et mondaine de son potentiel sauveur. Ses yeux se rouvrirent pour porter toute son attention sur les explications données. Elle lui était tout à fait reconnaissante. Aussi, lui adressa-t-elle un sourire sincère et amical qui retomba aussitôt quand l'infâme moche reprit la parole :

- Monsieur, votre exposé est inutile, vous ne me ferez pas croire que le rose est naturel, c'est encore une tendance à la mode de jeunesse, j'en fais régulièrement des teintures de ce genre ! Vous êtes qui d'ailleurs ?

Caitlyn arqua un sourcil à nouveau, impatiente de voir la réflexion du jeune homme. Ceci dit, elle était étonné du calme qu'il avait gardé jusque là. La jeune femme était presque admirative en fait au vu de l'insolence de la coiffeuse. Le client est roi ? Mon cul, ouais, elle avait sans doute oublier les règles de politesse à force de parler à des cheveux ou des vieilles dames avec trois poils sur le caillou. Le regard bleuté de la jeune demoiselle se fit mauvais, elle toisait avec animosité la salariée.


(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une dispute chez une consœur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une dispute chez une consœur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xenoma Academy :: Hors-RP :: Archives-
Sauter vers: