AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]

AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mer 9 Aoû - 3:23

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

Je venais donc de finir le tour de cette magnifique ville, aux allures d'endroit paradisiaque. Elle disposait de plusieurs infrastructures assez sympathiques à visiter, j'avais fait le tour du centre commercial et ses alentours. Une boite de nuit, un petit bar sympathique, un grand parc et pleins d'autres choses en faisaient partie.. Le fameux sage qui m'avait soit disant recruté quelques jours plus tôt m'avait conseillé de faire cela, comme s'il voulait que je prenne vite mes marques, comptait-il me faire participer à quelque chose? Je ne sais pas, en tout cas plusieurs questions dans ce genre me traversèrent l'esprit pendant mon retour à l'académie.

Arrivé devant cette énorme grille, une légère valise en main, je ne put m'empêcher d'esquisser un léger sourire montrant à quel point j'étais satisfait d'arriver enfin ici. Une école de gens bizarres comme moi, comme nouveau départ, cela me paraissait plutôt pas mal comme début pas vraie?

Marquant toujours cet air légèrement hébété et détaché sur mon visage, j'essaya d'accoster quelques personnes qui se trouvaient dans les parages, pour les questionner sur l'endroit où je devais me rendre pour déclarer mon arriver. Aucune réponse, j'avais l'impression d'être qu'un stupide clown.. Je me demandais sincèrement si eux aussi avaient connu cette arrivée la, être un nouveau, perdu et chamboulé.

M'adossant contre un mur, je déposa mon sac à mes pieds, sortant une cigarette de mon paquet pour l'allumer:

« Ils ont quoi tous aujourd'hui? » marmonnais-je dans mon coin

J'arriva quand même à dédramatiser la chose, sachant pertinemment que quelqu'un allait bien finir par me remarquer et venir me porter son aide. Affichant toujours ce sourire débile sur mon visage, je me mit à me caresser l'avant de ma main gauche, dessinant les quelques rides que disposait celle ci.. Le temps me paraissait moins long quand je m'occupais à cela, je réfléchissais et puis fallait bien que je trouve quelque chose à faire pour me canaliser.
Parce que oui, les remarques fusaient pendant ma longue attente, certain me trouvait surement charmant, d'autres m'ignoraient complètement mais la plus part semblaient profité de la situation pour me rappeler d’où je venais.. Le genre à vous juger pour quelques marques au visage, un pantalon assez déchiré et une chemise à moitié froissé.
Code by Ta pute de mère


Dernière édition par Kenzo' le Sam 26 Aoû - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mer 9 Aoû - 19:11

Mais qu'est ce que j'fous là ?


Le début des cours avait eu lieu. Cependant, les classes ne s'affichaient pas encore complètes. Peut-être que l'académie accueillerait d'autres nouveaux?
Quoi qu'il en soit, elle avait quartier libre pour le moment. Aussi, décida-t-elle de flâner dans le campus. Pourquoi pas aller en ville finalement ? Elle se dirigea donc vers la grande grille principale.
Heureusement pour elle, sa tenue restait pratique pour dans le centre-ville. Elle avait mis une robe salopette noire formant une tête de chat sur le haut, une haut blanc fluide. Pour couronner le tout, elle avait mis des bas noirs, simples, et une paire de bottines à talons noires. Ses cheveux étaient toujours lâches, quoique ramenés derrière son dos pour qu'elle puisse fumer sans se les brûler malencontreusement.

La grille était toujours aussi imposante, c'en était stupéfiant. Elle sortit après avoir vérifié d'avoir tout le nécessaire sur elle. Une cigarette à la main avec son zippo préféré, ses yeux balayèrent les alentours. Les gens passaient par-ci par-là alors qu'elle embrasa le bout de la Vogue. Observant les gens qui l'entouraient, elle remarqua un jeune homme aux cheveux blancs. A part chez les vieux, ce n'était pas commun. Celui-ci arborait un sourire béat et se caressait la main. Soit il était dérangé, soit il était nerveux. Dans les deux cas, il semblait seul avec sa valise. Sans doute un nouvel élève après tout. Aussi, la demoiselle aux cheveux roses décida d'aller le voir. C'est bien d'être sociable, non? D'autant plus quand c'est pour s'adresser à un beau garçon pas trop mal roulé, hé hé.
D'une voix assurée, elle l'interpella après s'être approchée de lui :

- Salut ! Tu es nouveau dans le coin ? Tu attends quelque chose ?

Elle s'arrêta là pour ne pas le bombarder de questions dès le début, il ne faut pas le faire fuir non plus, élève de Xenoma ou non. Caitlyn lui adressa un sourire amical pour accompagner le tout.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mer 9 Aoû - 22:23

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

Et comme je vous l'avais bien dit, une jeune demoiselle plutôt atypique vint à mon secours. Enfin mon secours, c'était vite dit, attendons de voir ce qu'elle avait à nous dire, j'avais bien trop l'habitude d'attirer toutes sorte d'hystérique prêt à tout pour savoir comment j'ai fait pour disposé de cheveux blancs aussi éclatant. Nan nan, j'vous vois venir avec votre Head & Shoulders en carton mais j'vous garantie que la clef c'est de toujours mettre un peu d'huile nutritif après chaque shampoing, ça leur donne cette brillance et cette état toujours lisse même après une nuit bien compliqué.

Qu'est ce que j'vous raconte encore moi, j'trouve encore le moyen de vous influencer dans vos idées alors que j'suis sensé vous raconter les aventures de ma vie.. Mais pour en revenir à notre secouriste, elle ressemblait plus à un genre de cosplay qu'autre chose. Une bonne vieille salopette avec un petit chat dessus, des cheveux roses pimpants et des bas noirs.. Bon ouais ok j'avoue, les bas noirs et les cheveux roses c'est craquant mais cette salopette lui donnait beaucoup trop un air enfantin pour que je la prenne au sérieux plus que ça.


« Salut ! Tu es nouveau dans le coin? Tu attends quelque chose? » me lançât-elle d'un air assuré.

La je dis oui, un air assuré c'est pas mal mais le sourire amical à la fin faisait trop. Genre le sourire en mode je te pose la question alors que j'sais très bien que t'es dans la merde.. J'ai jamais aimé ce genre de question, ce genre de phrase qui te rappelle constamment que t'aura toujours besoin de quelqu'un pour t'aider. Et puis qu'est ce que j'pouvais bien attendre la tout seul comme un con à me gratter les veines des mains par ce que j'mourrais d'envie d'arracher les cheveux de la personne en face de moi.. Mais fallait bien que j'me la joue réglo, réglo comme je l'ai toujours été, par ce que les gens qui s'exprimes comme moi finissent pendu au coin d'une rue.


« Et bien, on va dire que je t'attendais pour que tu me montre ou j'dois aller pour notifié mon arriver ici? » continuais-je sur ton serein, comme ci toutes les pensés malsaines qui venait de me passer par la tête avait disparu sans laisser aucune trace de haine. « Et puis, j'pourrais savoir comment s'appelle notre adorable guide d'aujourd'hui? » terminais-je en tendant une main vers elle comme pour lui montrer que j'acceptais son aide volontiers malgré le fait que j'm'en battais la race au plus profond de moi même. Puis la supposition, les filles adoraient ça et toi tu pouvais faire genre que t'étais capable de supposé en sa faveur, alors qu'au fond de toi, t'attendais juste qu'elle te dise vient on baise et rien d'autre.. « Moi c'est Kenzo. »
Code by Ta pute de mère
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Jeu 10 Aoû - 17:34

Mais qu'est ce que j'fous là ?



« - Eh bien, on va dire que je t'attendais pour que tu me montres où j'dois aller pour notifier mon arrivée ici?

Ho ho ho, on a un rigolo dans la place ce soir. Caitlyn lui sourit, amusé par sa remarque. Elle lui répondit aussitôt, celui-ci ne semblait pas hostile.

- Et puis, j'pourrais savoir comment s'appelle notre adorable guide d'aujourd'hui? »

AH. Et ce soir à la roulette des homme, nous avons donc l'emo-rebelle-dragueur. Quel dommage, retentez votre chance la prochaine fois ! A bientôt dans la loterie du bonheur ~
Cela amusait toujours autant la demoiselle, après tout, cela restait un compliment, il ne fallait pas cracher dessus. Il lui tendait une main ? Oh. A ses yeux, il n'y avait rien de plus froid. C'étaient ces gestes-là que la jeune femme tenait en horreur, même le rayon surgelé du Casino près de chez ta mamie était plus vivant que ça et chaleureux que ça. Cependant, elle la serra tout de même, lui adressant un sourire toujours aussi amical tout en répondant :

- Eh bien, que de compliments, je ne sais plus où me mettre. Aujourd'hui, la visite touristique s'effectuera avec Caitlyn Dodgson. Pourrais-je savoir comment s'appelle notre charmant client du jour ?

Elle arqua un sourcil et lâcha un sourire joueur. Il faut dire que cette réponse fut bien trop tentante pour ne pas la faire. Quel nom pouvait bien avoir un garçon de ce genre ? Aucune idée. Il avait de la gueule, il fallait l'admettre, plutôt bien foutu, en tout cas de face et un peu de tchatche divertissante. Peut-être ferait-il un merveilleux partenaire de jeu ou égayerait-il sa triste et morne journée.

« Moi c'est Kenzo. » eut-elle pour réponse. La jeune femme hocha la tête en guise d'approbation, cela semblait lui aller à merveille. On verra donc par la suite. Aussi, lui lança-t-elle un dernier sourire plein de dents et se retourna-t-elle vivement pour lui emboîter le pas.

- Alors, aujourd'hui votre guide vous propose un passage par l'administration afin de vous enregistrer, un petit tour du campus avec bonus discussion et ... ça commence à faire lourd non ? s'arrêta-t-elle en riant doucement. - Je vais simplement t'emmener t'enregistrer, vu que tu as dû recevoir une lettre pour ta place, et te faire visiter le campus et t'expliquer ce que je sais. Je te laisserais sans doute aux dortoirs des garçons, la plupart sont très sympas et d'agréable compagnie, les autres je ne les connais simplement pas ! Tu es partant?

Elle les dirigeait doucement vers les secrétariats, ayant fait en sorte au préalable de leur avoir fait ouvert la grille. L'administration était l'étape qu'elle détestait. Cette académie avait beau accueillir des gens "particuliers", son administration respectait tout à fait la norme des autres humains : elle était lente, anti-productive, anti-performante et TERRIBLEMENT barbante. Diantre, ce qu'elle pouvait haïr la paperasse en général !



(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Jeu 10 Aoû - 21:29

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

Mais c'est qu'elle était plutôt très bavarde pour un nouveau genre de Barbie haut de gamme, genre je disais Barbie par pour le fait qu'elle est l'air complètement niais mais plutôt pour le flow de la petite Barbie japonaise aux cheveux roses et à la salopette "stop à la maltraitance pour chat". Nan mais sérieusement, j'me demandais vraiment si c'était pas une mauvaise blague que tout le monde devait subir à son arriver ici. Par ce que le coup du personne te calcule sauf la plus folle du coin, on me la déjà faite celle la.

Puis, un peu à contre cœur, j'me suis mit à l'écouté. Elle disait quelle s'appelait Caitlyn ou quelque chose dans le genre, elle jouait le coup à fond, elle avait décidé de se mettre complètement dans le personnage. Elle jouait le guide un peu farfelu, j'aimais beaucoup ça, un sourire indiscret s'afficha sur mon sourire pendant qu'elle continuait de me dire des trucs qui passait dans une oreille pour en ressortir de l'autre. J'avais pour habitude de laisser tous ses mots se balader dans ma tête jusqu'à ce que j'dois y répondre, en improvisant, quoi qu'un peu maladroitement de temps en temps


« On va dire que tu m'aide bien sur ce coup là, j'sais pas ce que j'aurais fait sans toi » sortie malencontreusement de ma bouche, sur un ton sarcastique.

Mon cerveau avait encore réagit par défaut, j'avais cette manie de toujours instauré cette nuance de service dans toutes situation. Rendant mon interlocuteur dépendant des louanges que je pourrais lui faire si il continuait de me rendre ce service. Ce petit service, qui mérite en contre partie que des paroles, bien entendu, nous attendez jamais à ce que je lui rende l'ascenseur d'une autre manière que celle ci. Excusez moi, j'avais oublié de vous préciser que j'étais surement l'un des pères fondateurs de l’égoïsme lui même.

Un « J'te suis! » suivit l'ouverture de sa marche.

On se dirigea vers le secrétariat de l'école, quelques personnes y était présente. Ils nous dévisageaient presque tous du regard depuis qu'on avait pénétré dans la pièce, j'avais l'impression de rentrer dans un cartier des Favelas, à croire qu'ils essayaient de m'impression ou quelque chose dans le genre. J'me contenta de leur répondre un sourire, légèrement psychopathe, à chacun sans exceptions. Avec mes cheveux blancs et cette aire la, aucune chance qu'ils puissent avoir le cran de venir m'emmerder, bien trop faible pour s'attaqué à un mec qui sort de l'asile.

Encore une fois, j'pourrais vous démontrer par a+ b que l'attitude que l'on dégage auprès des autres au premier regard est quelques choses de tellement fascinant. Cette influence qu'on pouvait avoir sur chaque être vivant en leur montrant seulement ce que l'on désir laisser paraître.. Mais bon. On arriva devant le comptoir de la secrétaire, je présenta mes papiers et ma lettre, elle me remit mon badge puis je la remercia d'un sourire chaleureux avant de commencer à ouvrir le pas.


« Dis moi, ma tête est mise à prit ou un truc du genre? » murmurais-je à l'oreille de la seul personne autour de moi que je connaissais, en lui pinçant légèrement le bras, pour quelle s'approche un peu plus de moi: « Par ce que j'commence à en avoir un peu rat le bol de me sentir dévisager d'puis que j'ai foutu le pied ici. » terminais-je, beaucoup plus nerveusement.
Code by Ta pute de mère
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Ven 11 Aoû - 19:59

Mais qu'est ce que j'fous là ?


« On va dire que tu m'aide bien sur ce coup là, j'sais pas ce que j'aurais fait sans toi »

Eh ! Tout doux bichon. Tu crois qu'elle a fait comment Caitlyn. BAH COMME UNE GRANDE. D'ailleurs, elle arqua un sourcil à cette remarque sans perdre son sourire. S'il veut jouer au sarcastique, elle se ferait un plaisir de l'accompagner. Cependant, elle n'aimait pas faire dans la provocation gratuite. Aussi, émit-elle un petit rire amusé avant de marmonner pour elle-même "Bah tu te serais démerdé comme un grand." puis continua-t-elle leur chemin. Un silence régna durant le trajet, chantonnant doucement tout du long sans que cela ne devienne trop lourd. Jetant quelques coups d’œil furtifs au jeune homme, elle sourit à chaque qu'elle réorientait son regard. Elle ne savait pas réellement quoi en penser, mais il lui plaisait bien. Il s'avérait un peu divertissant. Ainsi, la jeune femme espérait que cela continuerait sur cette voie-là le temps qu'il fasse un peu connaissance.

C'est quand ils entrèrent dans le bâtiment qu'elle se permit d'observer les gens avec insistance. Qu'avaient-ils à dévisager le nouvel élève ? Certes, ses cheveux feraient pâlir de jalousie la moindre fille soucieuse de ses cheveux, comme elle, mais il n'en était pas moins un élève lambda qui débarquait dans sa nouvelle école, aussi particulière soit-elle. Les sourires qu'il leur rendait l'amusaient. C'était fascinant de voir à quel point les humains pouvaient être étranges, autant dans leurs comportements que dans leurs natures. C'est ce à quoi elle réfléchissait le temps de son passage qui arriva fort vite à son grand étonnement. Quelle chance il avait ! Son passage avait, lui, pris plus de temps. Aussi, s'adossa-t-elle contre un mur voisin le temps de, poliment et sans faire de bruit. Elle en profita pour dévisager le reste des élèves. Rien de particulier à première vue, mais puisqu'ils étaient ici, ils l'étaient forcément. Est-on plus important si l'on a une capacité ? Quel terme étrange quand on y pense, "particulier" sonnait presque comme un adjectif sectaire finalement.
Par ennui et par mal aisance, la demoiselle se rapprocha à nouveau du garçon, jetant un coup d'oeil à la couleur de son badge. Il était bleu, comme le sien. Ainsi, pourraient-ils jouir de quelques cours ensemble, ... ou de quelques séchages de cours selon le genre d'étudiant qu'il faisait. Pour sa part, Caitlyn avait des périodes studieuses et d'autres où elle se foutait littéralement de tout, un peu comme les règles vous voyez ?
Elle fut tirée de ses pensées amusantes par une voix presque suave dans son oreille:

« Dis moi, ma tête est mise à prit ou un truc du genre? »

Il l'avait un peu plus tiré à lui, étant assez proche de son oreille pour qu'elle distingue clairement le tout. Il en était diablement proche d'ailleurs, serait-ce voulu ? Ce serait étonnant qu'il veuille déjà commencer à jouer, si tôt. Wait. Ses pensées se turent dans elle repensa au moment où elle fit la connaissance d'Ethan. Ah la la ... Les jeunes de nos jours. Il continuait tout en commençant à marcher.

« Par ce que j'commence à en avoir un peu rat le bol de me sentir dévisager d'puis que j'ai foutu le pied ici. »

Pauvre chaton. Il semblait si nerveux qu'elle serait tentée de le serrer dans ses bras pour le protéger des vilains regards alentours. La jeune femme lui fasse, sans montrer son léger amusement, puis lui adressa un sourire qu'elle voulait chaleureux et rassurant avant de répondre d'une voix tout aussi basse que la sienne :

- Sois flatté, ça veut dire que tu attires le regard comme les belles choses. De toute façon, on a fini ici, suis-moi cher ami.

Elle lui attrapa son badge et le positionna au bon endroit sur son torse, veillant à ne pas le piquer. Durant son affaire, elle avait tiré la langue, signe qu'elle était ULTRA concentrée. Une fois mis en place, le badge lui allait parfaitement. La jeune demoiselle lui adressa un sourire empli de fierté et reprit leur route.

- Ne fais pas forcément attention à chaque énergumène qui va te dévisager par ici, tu sais, chacun a eu des vies compliquées ici, que ce soit à cause de leurs capacités hors du commun ou même de là où ils viennent. Chacun a son histoire, mais certains arrivent plus facilement à faire fi de cela. Je ne suis pas parmi ceux à plaindre, alors peut-être me trompé-je en disant cela. J'ai entendu dans un film une citation parfaite qui correspond à ce que je souhaite dire : "Hier est derrière, demain est un mystère, mais aujourd'hui est un cadeau. C'est pourquoi on l'appelle le présent." ! Qu'en penses-tu ? Pour ma part, je l'aime beaucoup, quoiqu'elle puisse faire un peu naïve.

Elle se tut alors, se rendant compte qu'elle recommençait à l'assaillir de parole, tout en se dirigeant vers les premiers bâtiments de cours. Elle lui montrerait vite fait ceux-là et le bâtiment de l'infirmerie, au cas où. Après tout, c'était par là qu'ils passeraient le plus clair de leur temps s'ils étaient studieux et sérieux. J'ai bien dit "Si". Avant même d'attendre sa réponse, elle conclut sur une voix calme et posée ; juste à la fin, elle remontait légèrement, presque en marquant à quel point elle était désolée d'être un véritable moulin à paroles. S'il était du genre à ne pas supporter ce genre de filles, elle pouvait faire une croix sur le nouveau aux cheveux blancs ... et ce serait très peinant pour elle.

- Je t'emmène au bâtiment des cours et de l'infirmerie, pour te montrer. Après je propose qu'on continue avant de poser. Et désolée... Parfois je peux beaucoup trop parler, alors j'essaye de faire attention. Parle-moi de toi tiens !



(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mar 15 Aoû - 21:43

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

Pour tout vous dire, j'commençais à bouillonner. J'commençais déjà à imaginer la façon dont j'allais exploser leurs têtes d'ignorant contre un mur.. J'souriais déjà rien qu'en repensant à cette petite odeur de sang inquiétante qui se propageait dans vos narines, satisfaite de votre excellent travail. Mais le truc qui m'enthousiasmais le plus, c'était surement le fait que j'dispose d'une nouvelle arme avec moi, avec un pouvoir comme le miens, j'aurais pu les balayer sans même qu'ils s'en rendent compte.. Enfin voilà, j'envisageais toute sorte de choses bien sanglantes, les unes comme les autres, jusqu'a ce que Caty ou Cat, ou nan truc muche, truc muche c'est mignon, m’interromps pour me rappeler à quel point la vie était belle:

« Ne fais pas forcément attention à chaque énergumène qui va te dévisager par ici, tu sais, chacun a eu des vies compliquées ici, que ce soit à cause de leurs capacités hors du commun ou même de là où ils viennent. Chacun a son histoire, mais certains arrivent plus facilement à faire fi de cela. Je ne suis pas parmi ceux à plaindre, alors peut-être me trompé-je en disant cela. J'ai entendu dans un film une citation parfaite qui correspond à ce que je souhaite dire : "Hier est derrière, demain est un mystère, mais aujourd'hui est un cadeau. C'est pourquoi on l'appelle le présent." ! Qu'en penses-tu ? Pour ma part, je l'aime beaucoup, quoiqu'elle puisse faire un peu naïve. »

Mais quelle mauvaise blague elle me faisait la, mais quelle belle preuve qu'on avait à faire à la catégorie A des filles influençables de ce bas monde. Ouais bon ça va hein, à cette époque la j'étais jeune et con, j'adorais les catégorisés par leurs capacités à être influencer plutôt rapidement ou subtilement. La catégorie A c'était celle des filles persuadé qu'elle vous mène par le bout du nez jusqu'à ce que qu'elles se rendent compte que la chaîne se trouve autour de leurs cous.. Il y avait aussi la catégorie B, celle des meufs que vous pouvez influencé juste en jouant de vos charmes, de votre attitude, les plus niaisent la plus part du temps. Et puis y'avait la catégorie S, celle des meufs comme vous, celles qui sont bien au courant des manières de séduire, qui en utilise en cas de pépin, on va dire que c'est les plus coriaces, elles ont souvent l'air complètement détacher de la discussion. Bon après y'a aussi les hors catégories mais on va pas parler d'eux, on va dire que c'est pas une bonne idée pour vous de les abordés.

Je souriais donc un peu nonchalamment quand elle continuait d'expliqué ses thèses, elle aurait pu prendre ce sourire comme une situation qui me dérangeait fortement. Et c'est ce qu'elle fit, elle me paraissant beaucoup moins débile tout d'un coup. Ah oui! Les excuses, qu'est ce que je pouvais adoré ça, ce petit sentiment de supériorité, arrrrrght! J'adore ça!


« Je t'emmène au bâtiment des cours et de l'infirmerie, pour te montrer. Après je propose qu'on continue avant de poser. Et désolée... Parfois je peux beaucoup trop parler, alors j'essaye de faire attention. Parle-moi de toi tiens ! »

Oula j'me suis un petit peu perdu juste avant, autant pour moi, c'est l'émotion, quand j'suis content de vous raconter ça. Nan plus sérieusement, quand elle vint à finir ce qu'elle avait à me dire, je retint un léger rire, comme pour la charrié:

« C'est vrai que tu parle beaucoup » continuais-je en laissant mon rire s'échapper complètement « Mais ça me gène pas, j'trouve ta voix vachement apaisante. » repris-je un peu plus sérieusement, en gardant un léger sourire au coin des lèvres. « Boh, tu sais j'suis pas vraiment quelqu'un d'important, j'ai fait beaucoup de conneries c'est vrai, mais bon, on va dire que j'suis venu ici pour me "racheter" et en apprendre un peu plus sur ce que je pourrais faire avec ça.. » terminais-je sur un ton légèrement mystérieux.

On avançait dans un petit jardin pour se diriger vers l'infirmerie, j'avais décidé de m'approcher d'un arbre qui se trouvait pas loin de nous, cacher au yeux des autres élèves qui pouvait passer par là. Je lança un petit regard complice vers la jeune fille pour qu'elle prête un peu plus d'attention à ce que j'allais faire. Ma valise déposé près de moi, je posa ensuite ma main sur le plat de l'arbre, à son milieux. Ma main se mit à trembler pendant quelques secondes avant de relâcher une pression qui transperça l'arbre, laissant un gros trou, rond, au milieu de celui ci. Je m'éloigna un peu, ouvrant puis refermant ma main, comme pour la stimuler.


« Boh, j'te laisse imaginé quels genre d'autres trucs j'pourrais faire avec mes mains » continuais-je en ramassant la valise à mes pieds « Et toi qu'est ce que t'aurais à me dire sur toi? » suivit d'un autre sourire, sarcastique « Tu te transforme en panthère rose ou un truc dans le genre? »
Code by Ta pute de mère
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mar 15 Aoû - 22:59

Mais qu'est ce que j'fous là ?


Son interlocuteur lâcha un petit rire après sa longue tirade. Mh, elle était donc... drôle ? Ce n'était pas ce qu'elle escomptait, mais c'était toujours mieux que de le faire chier, non ?

« C'est vrai que tu parle beaucoup »

Ah bah oui, je te l'avais dit, Caitlyn parle tout le temps. Parler était important pour elle, il fallait toujours en apprendre un peu sur la personne afin de sympathiser, cela lui semblait ... logique en fait.

« Mais ça me gène pas, j'trouve ta voix vachement apaisante. »

Oh. Un rougissement vint apparaître sur les joues de la demoiselle qui ne s'y attendait pas du tout. C'était plaisant et flatteur, que voulez-vous y faire ? Elle ne pouvait que sourire en retour et répondre un bref merci, préférant ne pas trop le couper.

« Boh, tu sais j'suis pas vraiment quelqu'un d'important, j'ai fait beaucoup de conneries c'est vrai, mais bon, on va dire que j'suis venu ici pour me "racheter" et en apprendre un peu plus sur ce que je pourrais faire avec ça.. »

Oh non. Il sortait le grand jeu, le ton mystérieux. Ça, ça marchait avec les pucelles de 14 ans, mais pas avec elle. Aussi, son ton la fit rire intérieurement, piquant tout de même sa curiosité malsaine. Presque l'envie de l'assaillir de questions la prenait, mais elle se retenait un peu.
Alors qu'ils s'approchaient des jardins, elle observait sa réaction face aux regards des élèves. Ceci dit, ils se faisaient moins insistants que dans l'administration et tant mieux. Alors que son regard vagabondait dans ce coin agréable du campus, il croisa celui de Kenzo qui semblait empli de malices. Qu'avait-il en tête ? Sûrement pas un bonne idée. Il posa sa main sur l'arbre et en un bruit que je ne saurais décrire, y fit un énorme trou. What? Le cerveau de Caitlyn s'arrêta un instant avant qu'elle comprenne. C'était génial en fait comme truc ! Tellement génial ! Un pouvoir offensif qui avait de la gueule (et qu'elle ne se prenait pas dans la gueule...), c'était plaisant ! Elle lâcha un "WAAOW" plus admiratif que choqué. Il fallait avouer que ça avait la classe.

« Boh, j'te laisse imaginé quels genre d'autres trucs j'pourrais faire avec mes mains »

Ho ho ho, ceci pouvant tellement être mal interprété... Caitlyn ne put s'empêcher de lâcher un sourire tendancieux et malicieux à l'attention du jeune homme. S'il n'était ni trop pure, ni trop innocent, il comprendrait ce à quoi elle faisait allusion?

« Et toi qu'est ce que t'aurais à me dire sur toi? »

Oh si tu savais mon ami, je pourrais en dire beaucoup, mais je pense qu'il y a beaucoup de choses que tu ne voudrais pas savoir. Il va falloir être plus précis si tu veux des informations, quoique Caitlyn était de bonne humeur, elle n'allait pas commencer à l'embêter dès son arrivée. Elle avait tout de même un certain sens logique, voyons.
Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas trop parlé depuis quelques minutes. Il faut dire qu'elle profitait de ses dialogues, elle en apprenait plus ainsi, tout en profitant d'une agréable compagnie. Ne pas parler parfois était tout aussi reposant. Il enchaîna directement :

« Tu te transformes en panthère rose ou un truc dans le genre? »

Ha ha, et non. Raté. Pas de ça chez elle. Elle rit doucement en pensant à une transformation féline, dieu que ça lui faisait envie. Mais son pouvoir était tout autre et bien peu maîtriser pour l'heure. Aussi, prit-elle la parole d'un ton posé, toujours accompagné d'un sourire :

- Raté ! C'est vrai qu'avec mes cheveux, on pourrait croire. En fait, je peux dématérialiser certaines parties de mon corps. Genre comme un fantôme, quoi. Parfois, ils deviennent même invisibles, mais je le contrôle pas du tout. J'ai hâte de travailler dessus. Et tu sais, tu as beaucoup de chance pouvoir l'utiliser. Si j'use du mien, ça fait un mal de chien, alors je t'avoue que là tout de suite, j'ai pas trop envie de te montrer. Après, si nous assistons à certains cours ensemble, je te promets qu'on se mettra à côté si tu veux.

Elle lui sembla un clin d’œil tout sauf innocent. Elle éviterait désormais le rentre-dedans, préférant la jouer plus fine pour une fois. Tout en continuant leur route, elle lui montra quelques autres bâtiments, expliquant brièvement leurs utilités et leurs possibilités. C'était assez barbant, d'ailleurs, elle lui fit remarquer en riant, mais elle se devait bien de lui montrer. Après quelques minutes, elle revint sur l'une de ses questions, l'ayant totalement oubliée par mégarde.

- Sinon... Si tu veux en savoir plus sur moi... Je m'appelle Caitlyn donc, j'ai 18 ans. Je suis niveau bleu pour les études ici et je viens d'Angleterre. Hum... Que te dire d'autre... J'aime dessiner, lire, jouer du piano, faire un peu de sport à mes heures perdues, jouer aussi ! La bibliothèque de l'académie et la salle de jeux sont super chouettes, si ça t'intéresse ! C'est assez banal en fait, mais ce que je préfère par dessus tout, c'est la bonne compagnie...

Elle marqua une pause avant de reprendre en un petit rire, quoique ce ne fut pas réellement une blague finalement. Laissons-le croire ce qu'il veut croire, ce sera plus drôle pour commencer.

- Vraiment, ce que je préfère, c'est le piano. Je m'y suis remise vraiment il y a peu et j'essaye de reprendre un niveau convenable. Je passe pas mal de temps là-bas en fait en dehors des cours, quand je suis énervée, triste ou même contente. Les émotions ont une influence sur la manière de jouer et de percevoir le morceau en fin de compte. Et toi du coup ? A part écouter une bavarde intarissable, tu fais quoi dans la vie ?

Elle lui adressa un sourire intéressé et inspirant la sympathie. Caitlyn avait beau profité de la compagnie masculine, elle n'en restait pas moins une personne digne de confiance ou à l'écoute des autres, c'était la base même d'une vie sociale correcte pour elle.



(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mar 22 Aoû - 18:13

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

On va dire qu'elle avait plutôt bien apprécier le spectacle, des étoiles pleins les yeux, elle tomba dans le fameux trou de l’émerveillement que pouvait provoquer mon pouvoir assez spéciale. J'me disais bien qu'en l'utilisant une seul fois pour cette fois ci suffirait à lui faire comprendre que j'étais surement destiné à détruire une ville entière quand il sera à son apogée. Son Waouw assourdissant m'avait donc fait chavirer le cœur, j'adorais les voir s’émerveiller devant quelque chose d'aussi simple, j'me disais qu'en leur montrant seulement 15% de ce que je voulait laisser paraître j'aurais pu leur demander n'importe quelle autre service sans me demander si ils en étaient capable ou non.

Je lui répondis simplement d'un sourire un peu gêné, comme ci ses compliments semblaient bel et ben nourrir mon ego surdimensionné. Elle vint ensuite à décrire son don, assez faible d'aspect mais avec un potentielle de développement très haut en couleur, quoi que selon son pouvoir, le transparent ne figurait sur aucune palette de couleur.


« Raté ! C'est vrai qu'avec mes cheveux, on pourrait croire. En fait, je peux dématérialiser certaines parties de mon corps. Genre comme un fantôme, quoi. Parfois, ils deviennent même invisibles, mais je le contrôle pas du tout. J'ai hâte de travailler dessus. Et tu sais, tu as beaucoup de chance pouvoir l'utiliser. Si j'use du mien, ça fait un mal de chien, alors je t'avoue que là tout de suite, j'ai pas trop envie de te montrer. Après, si nous assistons à certains cours ensemble, je te promets qu'on se mettra à côté si tu veux. »

Me disait-elle, comme ci l'envie de voir son pouvoir me démangeait au plus haut point. A vrai dire, ça m'arrangeais bien qu'elle me dise ça, qu'est ce que j'aurais fait avec une gamine sur les bras qui braillerait du plus profond de son être ces douleurs atroces que lui provoquait son pouvoir. Rien, je suppose, j'aurais bouché mes oreilles et j'me serais barrer la queue entre les jambes par ce que les gens qui braillent, ça m'agace terriblement.

M'enfin bon tout ça pour vous dire que j'aurais pas du lui demander des informations plus précise sur elle. Elle se lança dans ses moments de grand discours ou il m'était presque impossible de l'interrompre. J'avais trop peur qu'elle se mette à me griffé ou à me mordre par ce que j'avais du mal à accrocher à son sens de la discussion. Enfin, en tant que joyeux menteur, j’acquiesçais un sourire presque à chaque fois qu'elle finissait une histoire, lui donnant l'impression de l'écouté pleinement.


« Sinon... Si tu veux en savoir plus sur moi... Je m'appelle Caitlyn donc, j'ai 18 ans. Je suis niveau bleu pour les études ici et je viens d'Angleterre. Hum... Que te dire d'autre... J'aime dessiner, lire, jouer du piano, faire un peu de sport à mes heures perdues, jouer aussi ! La bibliothèque de l'académie et la salle de jeux sont super chouettes, si ça t'intéresse ! C'est assez banal en fait, mais ce que je préfère par dessus tout, c'est la bonne compagnie... »

La bonne compagnie? Comment vous dires que j'avais comme une impression de subir un rentre dedans presque aussi explicite qu'un arabe qui crie dieu est grand en appuyant sur bouton. Comme pour faire mine de rentrer dans son jeu, je la poussa amicalement quand elle fini cette phrase, comme pour la taquiner avant qu'elle reprenne son charabia.

« Vraiment, ce que je préfère, c'est le piano. Je m'y suis remise vraiment il y a peu et j'essaye de reprendre un niveau convenable. Je passe pas mal de temps là-bas en fait en dehors des cours, quand je suis énervée, triste ou même contente. Les émotions ont une influence sur la manière de jouer et de percevoir le morceau en fin de compte. Et toi du coup ? A part écouter une bavarde intarissable, tu fais quoi dans la vie ? »

Elle me retourna enfin la question, le " et toi" surgit enfin après un long moment d'attente, je ne l'attendais plus. Mon visage s'éclairci un peu plus, donnant l'impression que j'étais content de l'entendre dire de belle chose comme cela, alors qu'au fond de moi j'étais tout simplement heureux qu'elle se la ferme un peu pour que j'puisse soulager mes lèvres, qui commençaient déjà à se dessécher.

A cette instant la, on semblait être arriver près des dortoirs. Je déposa mon sac contre un mur avant de m'y adosser, je continuais toujours d'ouvrir et de fermer ma main pour la soulage, je regardais Caitlyn d'un air honnêt, un léger sourire sur le visage.


« Boh tu sais, j'dois être un sacré branleur aux yeux de tous. J'aime bien ne rien faire, rêvasser allonger sur le sol en regardant les nuages passer.. Même si je t'avouerais que j'aime beaucoup m'entretenir physiquement, enfin, j'avais pas trop le choix en fait. » repris-je après avoir étouffer un rire en repensant à mon ancienne vie « Mais bon c'est pas trop la question. On va dire que j'suis un flemmard sportif à ses heures perdues qui à pour rêve de devenir un nuage, voilà, ça doit être pas mal comme concept » terminais-je sarcastiquement, quoi qu'un peu sceptique sur le fait de devenir un nuage, ça doit être trop la coolance d'être un nuage..
Code by Ta pute de mère
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Correctrice
Points d'évolution : 337
Age HRP : 18
Localisation : in Wonderland
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Mar 22 Aoû - 19:20

Mais qu'est ce que j'fous là ?


Un nuage? Caitlyn était séduite par cette idée, cela lui arracha même un petit rire amusé alors que son sourire semblait rêveur. C'était peu commun comme ambition, mais diablement plaisant. Un nuage, ça flotte. Et flotter, c'est grave cool. Se laisser porter par la vague et le courant, sans réagir aux choses alentours. Peut-être que le proverbe "La vie, ça va, ça vient" venait de ça ! Les nuages sont une source intarissable de créativité inutile en fait. Mh. C'était à méditer. L'esprit de Caitlyn s'égara un peu, s'interrogeant sur la place du nuage dans un monde de pensées. Elle serait terriblement haute sans doute, comme sa place dans le ciel. Un bruit random la tira de sa réflexion. Oh. C'est vrai. Il était là. Plutôt beau garçon, mh. Wait. Elle cligna des yeux rapidement, comme pour se réveiller. Le tout n'avait duré qu'une seconde ou deux.

Aussi planta-t-elle son regard dans le sien. Une idée vint à lui traverser l'esprit alors qu'elle repensait à la maîtrise de son pouvoir. Si, par la même occasion, il voulait faire un peu de sport, ce serait une idée parfaite ! Avant de reprendre, elle s'assura qu'il n'allait rien dire. Il devait sans doute être saoulé par son flot continu et tumultueux de paroles, mais elle s'en fichait pas mal puisque après tout, il n'était pas encore parti en courant.

- Tu pourrais m'apprendre comment tu maîtrises ton pouvoir ? Genre, est-ce que tu voudrais bien t'entraîner avec moi et me coacher ? Le stade actuel de mon pouvoir m'énerve, j'aimerais l'utiliser, j'aimerais le rendre plus puissant. Sans non plus me vanter, je sais qu'il a un potentiel intéressant, et je veux le développer. Jusqu'ici, tu es le seul que j'ai vu le mieux maîtriser son don.

Elle s'arrêta un instant, presque rendait-elle ce moment solennel alors que la détermination brûlait un peu plus dans son regard. Ses poings se serrèrent un peu et à nouveau, elle le regardait dans les yeux :

- S'il te plaît, apprends-moi !

Très honnêtement, elle dégoulinait de motivation. Elle mourrait d'envie de progresser, et attendre tout un trimestre la rendait dingue : elle a pas le temps ! Enfin, ... Elle voulait surtout progresser plus vite et avec des gens qu'elle estimait compétent. La jeune femme n'avait pas encore vu les professeurs de pouvoir, à vrai dire, le premier cours de pouvoir ne commencerait pas avant quelques jours. Aussi, n'avait-elle pas envie d'attendre. Sans attendre vraiment sa réponse, elle voulait le convaincre un peu plus, sans non plus lui vomir ses paroles au visage.

- T'as pas idée à quel point j'ai envie de progresser, et voir ce que tu arrives à faire me fait tellement envie. Je te promets que je suis pas chiante, enfin pas trop. Je suis méga méga méga motivée ! Et puis, ce sera l'occasion de faire un peu de sport ensemble aussi, je le suis aussi à mes heures perdues.

Ses sourcils se baissèrent un peu alors que ses mains se joignirent. Sa voix sortit une dernière fois pour ajouter un petit "S'il te plaît" qui sonnait presque comme une demande d'enfant. Ce n'était pas son but, mais elle y tenait tant qu'elle était prête à faire n'importe quoi. Caitlyn voyait déjà en lui comme un sensei. A moitié à vrai dire, elle n'était pas du genre à se taper les vieux sensei. Et elle se ferait bien le grand blond. Mh. On arrête de s'égarer et on reprend. L'entraînement et le progrès de son pouvoir étaient prioritaires. Et puis, ne dit-on pas, après l'effort, le réconfort ? Il fallait se montrer patient dans les deux cas.


(c) Yumiko sur Académie Tsuki




Ma fiche #F29CC7 Mon dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xenoma-academy.forumactif.com/t124-caitlyn-dodgson-bandersnatch#477 http://xenoma-academy.forumactif.com/t122-ca-manque-un-peu-de-rose-par-ici-vous-ne-trouvez-pas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   Sam 26 Aoû - 17:33

Mais qu'est ce que j'fous là?
Ft. Caitlyn.

La petite panthère rose semblait boire mes paroles comme un petit Somalien qui n'avait pas vu ne serait-ce qu'une goutte d'eau depuis au moins 1 semaine. Boh, ça m'amusait beaucoup de la voir adhéré à ma conception des choses, sachant quelle pouvait varié d'une situation à l'autre. Pour tous vous dire, cette petite rencontre m'avait permit de me rendre que j'étais pas encore tout à fait rouiller. Quoi que vous me diriez que c'est comme le vélo, on perd pas aussi facilement la faculté d'influencer les relations que pouvaient entrevoir les personnes en face de vous.

« Tu pourrais m'apprendre comment tu maîtrises ton pouvoir ? Genre, est-ce que tu voudrais bien t'entraîner avec moi et me coacher ? Le stade actuel de mon pouvoir m'énerve, j'aimerais l'utiliser, j'aimerais le rendre plus puissant. Sans non plus me vanter, je sais qu'il a un potentiel intéressant, et je veux le développer. Jusqu'ici, tu es le seul que j'ai vu le mieux maîtriser son don. » me demandât-elle.

Quelle audace! J'avais surement eu beaucoup de chance tout à l'heure devant cet arbre mais cette façon spéciale de m’idolâtrer me rendit tout frissonnant de l'intérieur. C'était la deuxième fois aujourd'hui qu'elle réussissait à me provoquer ce sentiment la, j'y prenais gout, énormément même. M'enfin personne ne m'aurait reprocher à ce moment la d'adoré qu'on me jette des fleurs et puis, recevoir des compliments à longueur de temps, j'en avais fait ma raison de vivre à cette époque là.

Sur le coup, j'y voyais pas trop d'inconvénient, j'aurais pu lui demander de me payer à manger pour mon aide ou d'autre trucs plus fous les uns que les autres. M'enfin j'avais plus envie qu'elle me récompense en nature au vu de ses jolies forment qu'elle mettait à disposition. J'avais pas manqué de la scruté d'un air légèrement coquin quand elle me suppliait de l'aider à progresser.. J'me voyais déjà la souiller en l'attrapant par les cheveux après un exercice bien fructueux. J'aurais même pu faire passer se désir sexuelle comme une sacré étape dans l'ascension de son pouvoir, mais bon, vu la façon dont elle me désirait, j'aurais eu aucun mal à la séduire dans d'autre circonstance.

Je fis mine de réfléchir pendant qu'elle se justifiait une nouvelle fois, un doigt sur mon menton, je l'écoutais sans rien dire, d'un air amusé. Je la laissais marmonner pendant quelques instants même si je savais déjà ce que j'allais dire. Elle me supplia ensuite, les mains joints comme une petite fille qui demandait pardon à son dieu.. Je rigola quelques peut avant de prendre ses poignets et dé-joindre ses petites mains blanches.

« Je vais t'aider à progresser! » lui dis-je simplement en accompagnant le tout d'un léger sourire amical. « Ca me permettra peut être aussi d'en apprendre un peu plus sur le miens.. » continuais-je avant de reprendre un peu plus enjoué « Et d'en apprendre un petit peu plus sur toi aussi. » finis-je en riant, quoi que pas assez pour lui montrer que ce n'était qu'une blague, je la laissais supposée ce qu'elle voulait, même si mes intentions semblaient beaucoup plus égoïste dans ma tête.

Je ramassa quelques secondes après ma valise au sol avant d'entrouvrir la porte d'entrer de mon dortoir, je me tourna vers elle, tenant la porte avec mon pied. Je me pencha ensuite légèrement vers elle pour venir lui embrasser la joue « On se voit plus tard, petite tête. » lui disais-je d'une voix assez calme, ouvrant la porte en plus grand cette fois ci avant de me faufiler à l'intérieur.
Code by Ta pute de mère
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qu'est ce que j'fous là? [Pv Caitlyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais qu'est-ce que je fous là ?!!
» "Mais qu'est-ce que je fous là ?" [PV Takeshi]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xenoma Academy :: Académie :: Quartier d'études :: Accueil et administration-
Sauter vers: